Qui sommes nous

JABAL AL QAF…

Fatih Sultan Mehmed II leads Ottoman Army to Istanbul

…ou bien la Montagne de la lettre ﻕ (Qaf), appelée aussi Jabal Al-Awliya, ou Montagne des « Gardiens du Divin ». Il s’agit de ce lieu limite qui se situe entre la simple modalité corporelle du monde humain et ses autres possibilités, aux confins du monde imaginal, ou « alam al-mithal ». Pourtant ce ieu, même s’il comprend le monde des corps et des lois physiques – puisque le moins est contenu dans le plus – en représente aussi son centre et son pivot. C’est là où réside le Roi du Monde, ou le Qutb al Aqtab al Zaman, le Pôle de l’époque, le Grand Secours, al-Ghawth, d’où ses représentants tirent leur autorité en l’exerçant sur les événements historiques, en tant que ses exécuteurs. Dans ce lieu réside le véritable Centre de la Réalité humaine, puisqu’ici on est directement placé sous le regard de la Présence divine. Tous les autres Centres, mineurs et majeurs, manifestes ou pas, ne dépendent, de façon directe ou indirecte, que de celui-ci.

Plusieurs lieux géographiques détiennent ce nom, que ce soit en Syrie ou au Soudan, mais aussi dans d’autres zones placées sous la juridiction islamique. Nous avons choisi cette appellation, puisque nous souhaitons présenter à ceux qui sont doués d’intellect pour les comprendre, des informations provenant de diverses écoles de Tasawwuf, et de leur donner la possibilité de les approfondir. Vu la composition du comité de rédaction, et le mandat sous l’égide duquel ces quelques pages ont été instituées, une plus grande importance sera donnée à l’ordre Rifa’y Sayyadi, première branche de la Rifaiyya à s’implanter en Italie et dans d’autres pays de l’Europe occidentale.

Compte tenu du public auquel nous nous adressons, nous accorderons une plus grande attention à l’œuvre providentielle des « pionniers » du Tasawwuf en Europe : notamment Abd al Hadi Agueli, Shaykh Abd al Wahid Yahia, Shaykh Moustapha Valsân, Roger Maridort (qu’Allah sanctifie leur secret), ainsi que leurs disciples. Toutefois, elle sera insérée dans le cadre plus général de l’influence permanente et rectificative représentée par le Tasawwuf – doctrine métaphysique de la Dernière Révélation prophétique – qui s’exerce sur toutes les autres formes précédentes de souche abrahamiques ou autre.

À toutes ces personnes qui auront la chance de tomber sur nous en surfant sur le web, nous nous réservons seulement de dire, selon les paroles de Feith Marsi :

Yelkenler biçilecek yelkenler dikilecek

Daglardan çektirilen kalyonlar çektirilecek.

« Qu’on ouvre et hisse les voiles,

Qu’elles descendent du sommet des montagnes

Là où elles avaient été dressées ».

…Et que du Jabalqaf l’on puisse naviguer à la conquête de cet isthme, là où les deux

mers se rejoignent.

HU!